Livraison offerte dès 500€ d'achat !

Votre maison sous contrôle

par Christophe Lavergne sur October 08, 2021

Bien protéger votre maison, c'est préserver votre bien contre d'éventuels cambrioleurs, et aussi votre famille. Mais tout cela est une opération complexe qui passe par la vidéosurveillance, les alarmes, mais aussi par les détecteurs d'incendie. Voici nos conseils pour une protection optimale.

Lorsqu'on parle de sécurité de l'habitation, on pense instantanément à une alarme qui, dans de nombreux cas , dissuade toutes tentatives d'intrusion et de cambriolage. Si l'installation d'une alarme est simple et devenue accessible, elle ne peut être optimale si elle n'est pas associée à différents systèmes de protection passifs ou actifs, tels que des ouvrants renforcés, des serrures connectées et surtout une vidéosurveillance. En effet, qu'il s'agisse de basiques caméras de surveillance ou deux modèles motorisés à vision nocturne, la vidéosurveillance est le meilleur moyen de savoir ce qui se passe à votre domicile en votre absence. Ce binôme indissociable se complète parfaitement. Ainsi, si l'alarme se déclenche, vous pouvez voir s'il s'agit d'une intrusion ou tout simplement d'un chat qui passe devant un détecteur ou d'un membre de votre famille qui a oublié de la désactiver. Cette solution, plus interactive, peut également faire office d'alarme autonome. En effet, la plupart des caméras embarquent un système de "zonage"qui permet de définir une zone à partir de laquelle la caméra doit lancer une alerte. Par exemple, vous pourrez définir cette zone sur une porte. Dès qu'un mouvement y sera détecté, la caméra pourra vous avertir par mail ou SMS.Mieux, les modèles les plus évolués disposent d'un contact sec qui déclenche l'allumage d'une lampe, une alarme ou active tout autre système de dissuasion. Certains modèles bénéficient également d'une prise jack afin d'y connecter un haut-parleur. Celui-ci servira à communiquer avec la personne filmée. Si vous possédez des animaux domestiques, il est indispensable d'opter pour une caméra capable de les détecter en tant que tels. Faute de quoi, dès qu'ils passeront devant la caméra, celle-ci se déclenchera.

 Blindez les ouvertures et protégez-vous

Au-delà des systèmes d'alarme et de la vidéosurveillance, il existe d'autres moyens de dissuader, ou au pire de ralentir les intrus. Pour cela, il est indispensable d'investir dans des volets motorisés et de rendre vos ouvrants moins vulnérables. De fait, les portes blindées ainsi que les vitres à double vitrage, voire triple, sont une assurance de plus contre les intrusions. Vous devez également les accompagner de serrures haute-sécurité. Mais au-delà des modèles sûrs mais classiques, saviez-vous qu'il existe désormais des modèles connectés que vous pourrez ouvrir avec une télécommande, un badge, ou tout simplement à partir de votre smartphone ? Et dans ce domaine, on trouve de nombreux constructeurs, dont Kwikset, Lockitron ou encore Okidrokeys. Mais les dangers ne proviennent pas uniquement des voleurs qui en veulent à vos biens..non, votre vie et celle de votre famille doivent également être sous surveillance. D'ailleurs, bien plus qu'un conseil, c'est ici une obligation ! En effet, à partir du 8 mars 2015, tout occupant d'une habitation, qu'il soit locataire ou propriétaire, devra installer un détecteur de fumée. Et dans ce domaine, de nombreux systèmes autonomes existent. Vous pourrez également opter pour un modèle connecté qui aura l'avantage d'être couplé à une alarme secondaire ou de déclencher un scénario. Mieux, vous pourrez même être averti de son déclenchement directement sur votre smartphone. Seule contrainte, le détecteur doit répondre à la norme NF EN 14604 et être marqué du logo CE

Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher